Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Recherche

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 12:43
Nos professeurs nous rappellent  le processus à suivre pour rédiger convenablement notre synthèse.. Ils nous informent aussi de notre date de passage et des formalités administratives qui vont avec (convocation, pièce d'identité etc...). Nous décidons ensuite de répéter, et de refaire un bilan. Nous terminons la répartition des tâches pour le blog, puis chacune s'occupe de sa synthèse ou du blog.
Partager cet article
Repost0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 12:39
Toute notre séance s'est consacrée au blog : ajout des articles, uniformisation des mises en page dans la mesure du possible et selon notre goût. Nous décidons finalement de ne pas ajouter la catégorie "saphisme", jugeant que nous ne disposons vraiment pas assez d'informations pour en parler.
Partager cet article
Repost0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 12:34
Nous commençons par faire le point sur l'avancée du blog, puis nous décidons de répéter à l'oral. Pendant que l'une parle, les autres prennent des notes sur ses défauts, les passages qui ne sont pas très compréhensibles, et les erreurs répétées par exemple. Cela nous permet ensuite de faire un petit bilan. Chacune s'affaire ensuite à compléter ses notes en fonction de ce bilan.
Partager cet article
Repost0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 12:27

Nous nous retrouvons chez Bertille afin d'entamer la réalisation de notre chef d'oeuvre final : un blog. Nous avons renoncé au site web, pour des raisons de commodité (le blog étant beaucoup plus facile à réaliser), et surtout car nous craignions de ne pas trouver un hébergeur assez rapidement.

Nous avons réparti les informations en plusieurs catégories : homosexualité masculine, représentations postérieures à l'Antiquité, carnet de bord, et autres (synthèses, choix du sujet...). Nous nous occupons surtout de choisir le design pendant que nous sommes ensemble, étant entendu que nous rajouterions chacune de notre côté les articles qui concernent notre partie.

Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 20:15

Nous sommes passés à l'oral à 8h20 devant nos professeurs pour nous entraîner, une sorte d'oral blanc. Le résultat est assez positif : nous finissons d'exposer notre TPE dans les temps impartis et les professeurs nous corrigent principalement sur des détails. Nous décidons donc de revoir 2 ou 3 choses pour affiner notre exposé. Nous décidons alors de passer la séance à effectuer les modifications necessaires : nous reformulons à nouveau certaines phrases, supprimons des passages jugés trop lourd et recherchons les dernières informations pour compléter certaines parties et préciser quelques passages peu clairs. Enfin, nous recherchons nos sources pour réaliser une bibliographie. Pour le moment nous ne notons que les sources littéraires.

Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 20:04
Nous nous retrouvons chez Agnès à 10 heures le dimanche pour répéter. Nous nous entraînons pendant deux heures : nous améliorons nos phrases d'introduction. Pourtant nous n'avons pas assez d'informations. Nous décidons alors de rajouter une partie : les représentations de l'homosexualité masculine postérieures à l'Antiquité pour montrer l'origine de certains préjugés.
Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 20:03
 Nous commençons par faire le point sur notre visite au Louvre. Nous rassemblons les photos que nous y avons prises. Nous regroupons ensuite les résultats des questionnaires distribués au Louvre. Nous les analysons : deux tiers des personnes interrogées pensaient que la Grèce antique était le berceau de l'homosexualité. Cela confirmait donc les idées reçues que nous cherchons à démentir à travers notre TPE. Parmi le dernier tiers, certains pensaient que la Grèce antique valorisait plutôt la femme et les relations sexuelles mais que le sentiment amoureux était presque inexistant. Seulement deux  personnes parmi les trente interrogées savaient qu'il existait des relations éraste/éromène dans la Grèce antique. Après avoir établi des statistiques sur le résultat de notre enquête, nous rédigeons un plan détaillé de notre TPE en ajoutant une partie d'analyse iconographique et littéraire. Elle se compose pour la partie littéraire d'une étude de certains passages du Banquet de Platon et des Métamorphoses d'Ovide et pour la partie iconographique de céramiques. Nous nous répartissons également les rôles : ainsi Agnès s'occupera-t-elle de l'introduction et la conclusion, Héloïse de l'analyse artistique et moi de la partie sur la répartition et le rôle de la péderastie dans la Grèce antique. Nos professeurs nous font ensuite passer la feuille d'inscription officielle. Nous devons alors formuler définitivement le titre de notre TPE. Nous cherchons alors à le réduire en remplaçant les termes "Homosexualité masculine" par "Uranisme". Le titre est alors Uranisme dans la Grèce antique. Pourtant en cherchant ce mot dans plusieurs dictionnaires et encyclopédies, nous réalisons qu'il n'est pas adapté : il fut créé en 1860 et donc provoquerait un anachronisme. Nous inscrivons donc nos noms sur la feuille et inscrivons le titre officiel : Homosexualité masculine dans la Grèce antique : préjugés et réalité. Nous nous apercevons qu'il nous manque quelques informations et programmons donc une visite à Beaubourg afin de consulter certains ouvrages.
Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 19:45

Nous passons toute l'après-midi au Louvres, afin de visiter la galerie Campana, dont nous avons rencontré le nom auparavant dans des articles sur l'homsexualité dans l'antiquité.

Malheureusement, cette galerie ne correspond pas vraiment à nos attentes, et ne nous a pas apporté beaucoup d'informations puisque certaines oeuvres ont été exposées à l'étranger. 

Cependant, nous trouvons quelques céramiques nous convenant que nous prenons en photo. Ces céramiques ont été peinte par Pédius.

Nous proposons le questionnaire, composé de questions et d'une photographie d'une céramique. Nous recueillons le témoignage d'une trentaine de personnes.    

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 19:41

Nous devons énoncer la problématique. Nous nous devons donc d'élaborer clairement le sujet. Nous réfléchissons à l'emploi des mots, et nous nous apprecevons suite à de longues recherches nécessitant plusieurs dictionnaires, que le mot "uranisme" que nous utilisions jusqu'alors, ne convenait pas par sa connotation et sa désuétude.

 

Je propose un questionnaire de quelques questions à poser aux Louvres. Les questions conviennent, mais nous peaufinons ensemble la formulation pour qu'il n'y ait pas d'ambiguités.

 

Nous prévoyons d'aller à Beaubourg si nous contastons à posteriori un manque évident d'informations. 

 

Nous programmons notre oral blanc, à savoir redéfinition du plan, restriction du sujet à l'antiquité seule et abandon de  la représentation postérieure. Nous discutons de la création d'un site web en tant que chef-d'oeuvre, et en concluons que nous allons en créer un, à part si nous rencontrons des difficultés particulières.

 

 Nous nous entraînons ensuite à l'oral blanc dans une salle à part et nous calculons notre temps de passage. Nous mettons 11 minutes. C'est un peu court mais nous pensons que nous pourrons augmenter ce temps en améliorant notamment l'introduction et la conclusion. Nous corrigeons certains passages, retirons des phrases, en ajoutons. Nous programmons alors une autre répétition le dimanche 19 novembre.

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 19:41

 : Bertille achève la synthèse qu'elle a commencé pendant les vacances. Nous prenons conscience de la viligeance qu'il faut avoir face aux sources, suite à la découverte de mauvaises intérprétations de l'homosexualité dans le livre Homo Art. Ainsi, la Princesse X de Brancusi qui fut renommée "Le phallus" par Magritte apparaissait comme une oeuvre ayant trait à l'homosexualité. Pareillement, Saint Sébastien apparaîssait comme un emblème de l'homosexualité. Suite à cela, nous vérifions nos sources.

 

 

Partager cet article
Repost0